L’EFF gagne une nouvelle bataille… pour votre bien !


L’EFF qu’est-ce que c’est ?

Et bien, pendant que vous vous promenez peinards sur la toile, que vous utilisez votre iPod, iPhone,… bref, que vous consommez de la technologie, des forces obscures sont à l’oeuvre pour mettre la main sur ces espaces d’expression et de liberté en vue de… faire du pognon !

Mais rassurez-vous, des Robins des Bois des temps modernes veillent au grain.

EFF

L’EFF, pour « Electronic Frontier Foundation » (www.eff.org), a été crée en 1990 afin de défendre la liberté d’expression, la vie privée, l’innovation et les droits des consommateurs (vous, moi). Son champ de bataille ? Les tribuneaux. Ses armées ? Plus de 50’000 citoyens réunis en « Action Centers« . C’est une organisation à but non lucratif, financée par des donateurs.

Un exemple de combat de l’EFF ? L’affaire Apple vs Does, où l’EFF a défendu avec succès les journalistes online afin de leur permettre de protéger leurs sources (John Doe étant le nom donné à un individu non identifié, dans les affaires judiciaires US). Il s’agissait ici essentiellement de protéger PowerPage and AppleInsider contre la volonté d’Apple de connaître la source des indiscrétions publiées par ces sites. La victoire de l’EFF a donc permis de placer la presse online sur un pied d’égalité avec la presse papier en matière de protection des sources.

Mais le combat de l’EFF ne s’arrête pas aux tribunaux, il porte aussi en amont, sur les brevets qui pourraient nous pourrir la vie. Et là, la lutte consiste à trouver des antériorités aux dits brevets en vue de les invalider. C’est le Patent Busting Project.

Et si je vous parle de l’EFF, c’est précisément parce qu’il vient d’obtenir l’invalidation d’un de ces brevets, ayant trait aux sous-domaines Internet (genre « http://sousdomaine.macbrains.info »).

Les autres brevets dans le collimateur de l’EFF sont listés dans l’image suivante :

EFFwantedDétails sur http://w2.eff.org/patent/

Vous avouerez que ces brevets, si personne ne fait rien contre, risquent bien de limiter certains usages sur Internet, à l’image de Streaming Media Patent qui couvre l’envoi et la réception de sons et vidéos sur le Web. Embêtant comme brevet, non ?

Voilà donc une action concrète qui tente de prévenir les dégâts potentiels de l’ultra-libéralisme du système de propriété intellectuelle américain. Certes, un inventeur à le droit de vivre de son innovation (et donc de la protéger), mais personne n’a intérêt à voir des technologies « publiques » tomber dans l’escarcelle de quelques petits malins entourés d’avocats.

Au final, la justice tranchera entre les deux.

Advertisements

À propos MacBrains
David Borel Responsable Marketing dans une société spécialisée en Veille technologique, j’ai fatalement succombé au charme des produits Apple il y a plus de 10 ans. Cela m’a conduit à fonder MacBrains.info afin de partager cette passion mais aussi de parler de technologie, d’information, de design, de photo et de cinéma. > Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :