Vous avez dit Tablette ?


[Translate this news]

Si l’on en croit les rumeurs actuellement les plus reprises sur le web, l’événement préparé par Apple le 27 janvier prochain devrait voir débarquer la fameuse Tablet Mac attendu depuis plusieurs années.

Aucune certitude, donc, mais de forte présomptions et un faisceaux d’indices assez proche de celui qui avait « annoncé » l’iPhone. Bruissements, demandes de brevets et indiscrétions, nous nous croirions revenu aux belles heures de janvier 2007.

Alors, imaginons l’espace d’un billet sur ce blog, que l’iSlate (ce serait son nom) soit une réalité. Que serait-elle et que signifierait-elle pour l’industrie de l’informatique ?

A priori, la tablette à Pomme devrait se présenter comme un « gros iPhone ». Design dépouillé, peu (ou pas) de boutons, des ports escamotables. Bref, quelque chose de très proche de la vision qu’en donne le seul document officiel d’Apple à ce jour:

Voir aussi le post Tablette or not Tablette ? pour une vision plus complète des dépôts de brevets relatifs à ce « produit ».

Pour le contenu, a priori pas de surprise à attendre, la tablette devrait logiquement embarquer un OS directement importé de l’iPhone.

La vraie question n’est donc pas de connaître sa forme, mais plutôt son utilité et son positionnement. Et pour y répondre, une comparaison avec l’iPhone ne suffit pas. En effet, le téléphone d’Apple a trouvé naturellement sa place dans l’assortiment du fabricant puisque celui-ci n’avait ni téléphone, ni appareil tactile. De plus, au niveau du marché concurrentiel, l’iPhone est arrivé sur un segment en démarrage, qui plus est avec une technologie inédite dans les appareils grand publique existants. Une tablette sera une toute autre histoire.

Car le problème se situera là pour Apple. Comment vendre ce produit ? Comme un « gros iPhone », au risque de faire de l’ombre à celui-ci ? Comme un ordinateur tactile, au risque d’entamer la part de marché très confortable des portables de la Pomme ? Et pour quels usages ? Avec quels programmes ?

Permettez que je vous livre ma version de l’affaire, en reliant les points des différents dépôts de brevets (comme je l’avais fait pour l’iPhone en 2006).

L’iSlate ne se positionnera pas sur le segment de l’iPhone ou sur celui des Mac. Il se positionnera à cheval sur les deux. Je m’explique. Imaginez un ordinateur de type iMac, utilisable comme n’importe quelle référence de la gamme actuelle au moyen d’une souris et d’un clavier. Cette machine permettra d’exploiter les logiciels usuels déjà acquis par l’utilisateur et remplace donc une machine classique. L’intérêt de l’iSlate sera de permettre le basculement de ce mode d’utilisation à un mode tactile. La demande de brevet signalée hier nous explique comment cela s’opère: soit en changeant la position de l’écran, soit en le saisissant (des zones tactiles sur celui-ci permettant de détecter cette action).

Dans ce mode d’utilisation, OS X passe en mode tactile et l’ordinateur s’utilise comme un iPhone. Les programmes accessibles sont alors des iApps, plus adaptées à ce mode de manipulation.

Quel intérêt ? La mobilité, tout simplement. Et celle-ci est obtenue au moyen de l’une des deux techniques ci-après, brevetées par Apple:

En retirant la tablette de son dock « iMac-like »

… ou en la détachant de son support.

La Tablette pourrait communiquer sans contact physique avec son support et profiter de la technologie MagSafe ou de l’induction pour se recharger (voir cette demande de brevet-ci). Côté interface, pas besoin de vous faire un dessin quant aux possibilités offertes par le tactile multi-points (au cas où, voir ici).

Dotée d’un GPS, d’un boussole et d’une connexion 3G, profitant de la logithèque existante tant sur Mac que sur iPhone et équipée d’une caméra iSight intégrée à l’écran (et pourquoi pas d’une coque tactile, voir aussi ici), un tel produit aurait tout pour devenir la « fenêtre multimédia » ultime.

Si l’on y ajoute la vente de contenu (musique, films et livres), Apple a tout en main pour révolutionner (une fois de plus) notre mode de vie numérique et s’attaque frontalement aux marchés des tablettes tactiles et des livres électroniques.

A n’en pas douter, si Tablette il y a, Apple ne se contentera pas de faire une « bête » version multi-point des tablets PC. Elle saura certainement nous pondre un concept d’utilisation novateur et positionner ce produit harmonieusement dans son « échoppe aux merveilles ».

Qui vivra verra (ou pas).

Publicités

À propos MacBrains
David Borel Responsable Marketing dans une société spécialisée en Veille technologique, j’ai fatalement succombé au charme des produits Apple il y a plus de 10 ans. Cela m’a conduit à fonder MacBrains.info afin de partager cette passion mais aussi de parler de technologie, d’information, de design, de photo et de cinéma. > Pour en savoir plus

5 Responses to Vous avez dit Tablette ?

  1. « L’intérêt de l’iSlate sera de permettre le basculement de ce mode d’utilisation à un mode tactile. »

    Je ne sais pas si vous avez lu mon blog avant d’écrire ce billet mais en tout cas, je suis bien d’accord avec vous 😉
    http://www.ouinon.net/index.php?2010/01/18/435-pourquoi-se-passer-d-un-clavier

    Après, d’un point de vue marketing, il est difficile de prévoir le positionnement d’Apple. Deux solutions :
    • Lancer un produit 2 en 1, c’est à dire un ordinateur portable transformable en tablette, capable de secouer le marché des ordinateurs portables comme l’a fait l’iPhone sur le marché des téléphones portables (ce que j’espère).
    • Ou simplement se cantonner à faire une tablette « multimédia », qui dans ce cas se trouverait effectivement à cheval entre iPhone et ordinateur portable (ce que je redoute dans un premier temps car ça ferait un appareil à acheter en plus, ne proposant que quelques fonctions supplémentaires par rapport au smartphone et à l’ordinateur portable).

    • macbrains says:

      Je n’ai découvert votre site http://www.ouinon.net que ce matin (j’ai d’ailleurs fait un lien sur Twitter). Nos deux visions sont en effet très « raccord ». Votre analyse sur la pertinence de conserver un clavier physique est un argument supplémentaire en faveur d’une machine hybride.

      Merci de votre contribution.
      🙂

  2. Ping: iPad Day 1 « Macbrains

  3. Ping: Le retour de l’iMac tactile… ou pas « Macbrains

  4. Ping: Une pièce de plus au dossier « Touch Mac  « Macbrains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :