Working iPad 2 – Show Time !


Par David Borel

Pour faire suite à mon premier article sur l’usage de l’iPad en milieu professionnel (lire Working iPad), voici un second volet qui vous présente la suite de mon expérience. Et cette fois, nous allons nous pencher sur l’utilisation de l’iPad pour effectuer des présentations.

Update de la logithèque

Avant d’aborder le coeur du sujet, une petite mise à jour sur les applications utilisées s’impose, avec un mois de recule par rapport au premier article. Au final, Things, Evernote et GoodReader se révèlent vraiment les plus utiles. Je les qualifierais même d’indispensable à l’utilisation de l’iPad dans une optique de productivité.

La dernière mise à jour en date de GoodReader permet même de se passer d’iAnnotate PDF puisque le gestionnaire de fichiers permet désormais d’ajouter des annotations et des signets aux PDF. GoodReader est en passe de devenir le Finder qui manque à l’iPad.

Oui, bon, l’ajout de la fonction annotation dans GoodReader n’est pas
forcément une excuse pour transformer vos PDF en  oeuvre d’art.
..

A côté de Numbers et Pages, j’ai maintenant fait l’acquisition de Keynote car, oui, j’ai sauté le pas !

Let the show begin

Dans mon article précédant j’avais écrit, je cite:

Malheureusement, pour moi un déplacement professionnel ne peut pas encore s’envisager sans mon MacBook. Brancher un iPad à un beamer et faire une présentation Keynote ne me semble pas si simple à réaliser. Certainement une question de temps.

Et le temps est passé. J’ai donc décidé de tenter le tout pour le tout et de me passer complètement de mon MacBook pour mes déplacements professionnels, une série de rendez-vous m’ayant offert le parfait terrain d’expérimentation. La règle du jeu a été d’effectuer avec l’iPad exactement le même type de présentations commerciales qu’avec mon MacBook Pro, dans les mêmes configurations types, à savoir:

  • des présentations « one to one » directement sur la machine
  • des présentations en comité restreint, autour d’un écran externe
  • des présentations devant un groupe, avec un beamer

Pour être parfaitement honnête, mon MacBook était aussi du voyage au cas où. Je ne suis pas fou (et surtout professionnel), je n’allais tout de même pas me lancer sans filet. Mais au final, mon portable est resté bien au chaud dans son sac.

Quel logiciel choisir

Afin de donner des présentations, il faut tout d’abord traiter la question du logiciel. Depuis maintenant presque deux ans, j’utilise Keynote sur Mac avec un (très) grand bonheur. Le résultat est tout simplement parfait et permet de créer des présentations bien plus vite et avec bien moins de problème qu’avec Powerpoint.

Mon premier choix a été de transformer mes slides Keynote en PDF, pour une plus grande stabilité. Cela a l’aventage de permettre l’utilisation de GoodReader pour la visualisation mais nécessite de retravailler un peu ses présentations pour en éliminer les animations. Le format PDF se prête particulièrement bien aux présentations « one to one » où l’on peut s’asseoir à côté de la personne à qui l’on parle et où les effets ne sont pas très utiles.

J’ai ensuite testé Keynote pour l’iPad. L’avantage principale est que l’on peut conserver ses présentations à l’identique de celles utilisées sur Mac, donc avec les animations.

Non, je ne travaille pas dans une agence de voyage…
(Crédit Photo : Apple.com)

Oui, mais.

Premier constat, Keynote pour iPad ne sait pas lire les documents créés avec iWork 08. Vous devrez immanquablement passer par la case « achat d’iWork 09 pour votre Mac », ce qui est plutôt rageant lorsque l’on sait qu’iWork 10 devrait arriver sous peu. J’ai résolu le problème en ayant recours à la démo gratuite d’iWork 09, qui me permet de gagner un mois « pour voir venir ».

Deuxième constat, le passage de Keynote Mac à Keynote iPad ne va pas sans dommages collatéraux. Des effets disparaissent au profit d’autres (c’est notamment le cas de l’effet « volets ») et des images ne sont pas affichées (dans mon cas, des images dont j’ai fait disparaitre une couleur).

Bref, Apple a encore du travail pour nous garantir un usage harmonieux des différents supports proposés (Mac / iPad). Disons que nous n’en sommes qu’à la première mouture de Keynote iPad et que l’on peut espérer que cela s’arrange dans le futur.

Dans les points positifs de l’utilisation de Keynote, il faut signaler la possibilité de naviguer dans sa présentation et, surtout, l’effet « pointeur ». Laissez le doigt appuyé sur l’écran et un pointeur rouge apparait sur l’image. Magique, particulièrement lorsque l’on utilise un écran externe ou un beamer.

Le petit câble qui change tout

Or, donc, pour effectuer une présentation devant plusieurs personnes, il faut un écran externe ou un projecteur (beamer). Pour utiliser ces éléments avec l’iPad, vous devez faire l’acquisition d’un adaptateur VGA pour la modique somme de € 29.-

Mais pourquoi diable avoir mis un câble là au milieux ?

Pour afficher l’écran de l’iPad sur un moniteur ou un projecteur, rien de plus facile. Vous branchez l’adaptateur à la prise dock et la prise VGA au câble de l’écran / beamer, et voilà.

Bon, je dis « et voilà » mais en faite vous ne pouvez pas vous empêcher de faire une petite prière à Saint Jobs pour que ça fonctionne. Jusqu’ici, aucun problème notable, tout juste a-t-il fallu que je quitte et relance une fois Keynote pour qu’un certain type d’écran soit détecté. Sinon, « fingers in the nose ».

Ceci dit, tout n’est pas rose non plus, hein. Il manque par exemple la possibilité de pouvoir modifier la résolution d’affichage (bonjour le 16:9…) ou l’affichage des couleurs. Bien souvent, avec le Mac, il faut touiller un minimum pour que la qualité soit parfaite. Mais là, avec l’iPad, tout est automatique et vous ne pouvez rien régler. Dommage.

De plus, lors de l’affichage sur un écran externe, l’iPad sous Keynote ne vous affiche pas le slide en cours avec le suivant (vraiment très pratique sur la version Mac) mais uniquement les contrôles « suivant » et « précédant ». Du coup, vous êtes obligés de regarder l’écran vous aussi. Re-dommage (et re-à-améliorer).

En conclusion

Après ces premiers tests grandeur nature, je suis prêt à effectuer ma prochaine sortie uniquement avec mon iPad (et une version PDF sur une clé USB, dans ma poche). L’utilisation de Keynote me semble indispensable à une présentation « complète », bien que de nombreux points doivent encore être améliorés (affichage de l’intervenant, compatibilité avec la version Mac, réglage de l’affichage externe). Côté points forts, je retiens le pointeur intégré et la convivialité dans la configuration « one to one ».

Donc oui, c’est possible d’effectuer des présentations avec un iPad, et c’est plutôt bien. En revanche, pour un exposé plus important je continuerai à me tourner vers le Mac, ne serait-ce que pour pouvoir utiliser la télécommande et l’affichage intervenant.

Ah, « One more thing »…

Si vous être pressé, oubliez l’iPad. Cela rallonge systématiquement les entretients d’un quart d’heure durant lequel vous parlez… d’iPad 😉

Dans la même catégorie, lire aussi:

 

Publicités

À propos MacBrains
David Borel Responsable Marketing dans une société spécialisée en Veille technologique, j’ai fatalement succombé au charme des produits Apple il y a plus de 10 ans. Cela m’a conduit à fonder MacBrains.info afin de partager cette passion mais aussi de parler de technologie, d’information, de design, de photo et de cinéma. > Pour en savoir plus

3 Responses to Working iPad 2 – Show Time !

  1. Ping: Apple : number one : Anthony Nelzin

  2. Jean Meyran says:

    Je te suis pas à pas dans ta démarche et tente (quand j’anime pas) la sortie avec iPad only.
    Outre le côté un peu frimeur (jalousie ?) qui passera avec le temps, la présence dans ma chaîne de prod d’un PC (mon poste « officiel ») gâche un peu le plaisir (mais fait du bien au niveau du poids du sac 😉
    En effet, récupérer du Office PC sur iWorks ou Documents to Go relève parfois du croisage de doigts et pas de la démarche intellectuelle, malheureusement.

    Selon ta suggestion, vais systématiser le pdf pour les documents finaux.
    Merci pour le billet et au prochain
    @jmeyran

    • MacBrains says:

      N’hésites pas à revenir donner le résultat de tes expériences. Ca m’intéresse beaucoup de voir si on rencontre les mêmes problèmes / solutions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :