OH… MY… GOD


Par David Borel

Attention, la vidé présentée ci-dessous est assez violante et ne convient pas à des enfant en bas âge (PEGI 18).

Je viens de regarder un trailer de jeux vidéo qui m’a carrément… bouleversé.
Non, sans rire et sans exagération. Je l’ai regardé et je suis resté une minute devant un écran noir quand il s’est terminé.
Je suis sans voix.
* * *


Publicités

À propos MacBrains
David Borel Responsable Marketing dans une société spécialisée en Veille technologique, j’ai fatalement succombé au charme des produits Apple il y a plus de 10 ans. Cela m’a conduit à fonder MacBrains.info afin de partager cette passion mais aussi de parler de technologie, d’information, de design, de photo et de cinéma. > Pour en savoir plus

9 Responses to OH… MY… GOD

  1. Ping: Tweets that mention OH… MY… GOD « Macbrains -- Topsy.com

  2. Jérémie says:

    Impressionnante cinématique en effet! Ca s’annonce sanglant… Not Safe For Work mais vraiment bluffant.

  3. Pierre says:

    À la fois horrible et tellement bien fait O_O

    • MacBrains says:

      On est très proche d’un court métrage tant la mise en scène est bien faite.

      Mais c’est glauque. Disons que c’est un « court mais trash » 😉

  4. David Bosman says:

    Fascinant.

    Le choix de jouer le film en reverse est brillant. Mais la fin de la séquence (enfin, le supposé début de la bande, quoi) est illogique : ils se seraient filmés en arrivant, OK mais aussi pendant qu’ils se battaient ?

    Je pinaille, c’est mon côté (intensément) hostile au syndrome « Blairwitch » et à tous ses clones imbéciles (ce que n’est pas cette BO alléchante), qui jouent sur l’idée de la « caméra témoin ».

    • MacBrains says:

      Sachant qu’il s’agit d’un lancement de jeu, la séquence où ils se filment doit provenir du début du jeu, sans doute.

      Ce jeu atteint des sommet dans le réalisme des personnages. Il m’a fallu plusieurs secondes pour me rendre compte qu’il ne s’agissait pas d’acteurs.

  5. anonyme says:

    En voyant à quoi on joue aujourd’hui, je me dis que l’humanité va mal.

    • David Bosman says:

      Vaste débat: est-ce pire de joueur à tuer ou de tuer en vrai ? Croisades, inquisition, sacrifices humains (Incas), 2 bombes atomiques larguées, shoah pour ne citer que certains drames « d’avant ». On ne peut pourtant pas dire qu’ils ont été « manipulés » par le jeu vidéo…

      Ce que je trouve bien plus inquiétant, bien plus que la violence de n’importe quel jeu que l’on trouve partout ailleurs quand on fait l’effort d’ouvrir les yeux, c’est la capacité des nouvelles générations à investir… de la valeur dans ces vies virtuelles. Des non-vies, sans aucune réelle expérience acquise, ni retour. Qui ne construisent rien, même pas le joueur (à la rigueur, ça améliore sa coordination).

    • MacBrains says:

      Vaste débat, en effet, et qui mérite d’être traitée de façon plus approfondie que dans un commentaire. Je pense que je vais y consacrer un petit article sous peu. Merci d’avoir soulevé la question, bien que je regrette le caractère anonyme de ton intervention.

      Avant de développer plus avant dans un article, je me contenterai de dire que mesurer la santé de l’humanité à l’aune des jeux qu’elle pratique librement confine à l’aveuglement face à la réalité. Moi ce ne sont pas les jeux virtuels que les hommes pratiquent qui m’inquiètent, mais ses actes dans le monde réel. Regarder les journaux m’effraye infiniment plus que de regarder ce lancement que je considère sous son aspect artistique (faut-il aussi lapider George Romero, Tarantino et Stephen King ?).

      Ne nous voilons pas la face, jouer ou ne pas jouer à des jeux violants, vendre ou ne pas vendre de tels jeux n’est pas le bon débat.

      Le bon débat est: comment un pays démocratique peut-il décemment fabriquer et vendre des armes qui servent à tuer des innocents et des enfants dans le monde réel ? Comment des gens peuvent-il se lever le matin et aller travailler à fabriquer ces armes ?

      Lorsque cette question aura été résolue et que nous n’aurons plus rien d’autre de plus important à traiter, alors je pense qu’il sera temps de s’inquiéter des jeux auxquels nous jouons.

      Pour terminer, je vous laisse méditer sur ce petit film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :