Ed Conway à Apple: Je suis venu te dire que je m’en vais (tant mieux).


Edmund Conway est journaliste économique pour Sky News et était un grand fan d’Apple. J’écris « était » car il vient d’adresser une véritable lettre de rupture à Tim Cook (le CEO d’Apple, pour ceux qui ont passé la dernière année sur Pluton, quoique même là…).

Après 13 ans de passion pour les produits à la pomme, après avoir acheté tout ce qui lui tombait sous la main (oui, même un Cube, c’est dire), après avoir confié les moindres parcelles de sa vie numérique à la firme de Cupertino et même (comble de l’aliénation mentale) écrit un blog vantant le succès d’Apple et sa capacité d’innovation, Ed a décidé que « trop c’est trop » et a viré Apple de sa vie.

L’article expliquant sa décision étant pauvre en arguments pertinents et surfant sur la vague du « Apple c’est devenu caca », je me permet de vous faire profiter d’un coup de gueule dont je suis coutumier face à l’opportunisme de certain journalistes.

Les raisons de sa rupture tiennent en 5 points:

1. iOS 6

« Every change you’ve made is negative. »

Pour Ed, cette itération est trop bâclée (Plan) et prend des virages trop abruptes (voir le passage sur iTunes Match). Personnellement, je répondrait à Ed que rien ne l’obligeait à passer à iOS 6 mais on peut difficilement lui donner tord sur cette impression de déception (j’en parlais ici, si si, lisez le début).

2. Ils se sont perdus

« […] there were two things I could rely on from Apple. The first was that your products would work far better than PCs. […] The second thing is that although you weren’t necessarily the most innovative company out there, you would just do it right. »

Le second reproche adressé à Apple par Ed Conway est en gros de ne rien avoir lancé de réellement innovant depuis l’iPad. « iCloud n’est pas aussi bien que Dropbox, FaceTime fait pâle figure face à Skype,… » la liste des récrimination s’allonge mais ne comporte que des exemples de logiciels.

L’argumentation est un peu courte à mon sens et l’on fera utilement remarquer à l’auteur que l’iPad date du 3 avril 2010 (« seulement » 2 ans et demi) et qu’un développement de produit révolutionnaire demande quand même un peu de temps.

3. Apple n’est plus cool

« Apple used to be edgy; it used to be associated with the counterculture; it used to be rebellious. […] There was something cool about that attitude. »

Cet argument est certainement celui qui m’agace le plus. Qu’on se le dise un fois pour toute: Apple est une entreprise à but lucratif !

Confondre le caractère de ses fondateurs avec son objectif commercial est non seulement stupide, mais relève de l’aveuglement le plus naïf. Et si Apple a su jouer de cette confusion (cf la campagne de publicité « Think Different »), cela n’en restait pas moins une stratégie commerciale visant à vendre plus de produits et (je simplifie volontairement pour que tout le monde comprenne, même les journalistes « économiques » de Sky News) faire plus de pognon.

Toutes les entreprises ont ce but. Créer de la valeur est leur finalité. Ca s’appelle l’économie de marché. Croire qu’une entreprise veut être rebelle est se méprendre sur ses intentions réelles. Confondre « volonté de rupture technologique et commerciale » avec « révolution sociale » est assez navrant de la part d’un journaliste économique.

Achetez les produits d’Apple parce qu’ils font ce que vous attendez d’eux, pas pour qu’ils vous rendent plus cool…

L’exemple ultime de cette perte d’esprit rebelle  pour Ed Conway ? Avoir doté les MacBooks d’un port SD !

Personnellement, j’utilise très régulièrement ce port pour décharger mes pauvres photos depuis mon EOS 1000. Pas besoin de câble et très rapide. Alors désolé, Ed, mais il va falloir trouver mieux que ça.

4. Apple se moque de nous

« the final straw was when you decided to replace the dock on the bottom of all your iPhones and iPads with the new “lightening dock”. »

Là, je n’ai rien à y redire, ce nouveau connecteur est une erreur. Mais pas comme s’en plaint l’auteur parce qu’il ne fonctionne pas avec les anciens périphériques (personne ne vous oblige à changer d’iPhone à chaque lancement de produit, Ed. L’obsolescence programmée l’est avant tout dans votre tête).

Non, à mon sens Apple devait changer son connecteur mais pour adopter une prise mini-USB standard.

La réaction de Conway ? Jeter son iPhone et le remplacer par un Samsung. Là, pardon M. Conway, mais question compatibilité avec vos périphériques iPhone, y’a pas photo, vous allez faire des économies…

5. Ed n’a plus besoin d’Apple

Et non. Révélation. Edmund Conway, journaliste économique de son état, vient de réaliser qu’il n’a plus besoin de cette vilaine société capitaliste et consumériste qui en veut à ses sous.

Pourquoi ?

Parce qu’il peut très bien se débrouiller avec Google. Une société qui, comme chacun sait, n’a qu’un seul objectif : Don’t be evil.

Aux innocents les mains pleines (et le poches vides).

Publicités

À propos MacBrains
David Borel Responsable Marketing dans une société spécialisée en Veille technologique, j’ai fatalement succombé au charme des produits Apple il y a plus de 10 ans. Cela m’a conduit à fonder MacBrains.info afin de partager cette passion mais aussi de parler de technologie, d’information, de design, de photo et de cinéma. > Pour en savoir plus

5 Responses to Ed Conway à Apple: Je suis venu te dire que je m’en vais (tant mieux).

  1. Jlduret says:

    Perdre un Apple fan de ce calibre n’est pas une perte. Ce n’est pas la première fois que je vois des journalistes parler savamment de sujets pour lesquels ils sont totalement incompétents. Et je conclue comme toi …. « tant mieux » et qu’il aille grossir les rangs de Big Broogle.

  2. Paulin says:

    Tout à fait d’accord.
    Il y a comme une mode « Apple eh ben c’est plus aussi bien ces temps-ci » et je la trouve idiote.
    Comme si Apple pouvait rester une petite entreprise des années 80-90 aujourd’hui!
    La nostalgie de ces gens-là est fort mal exprimée; c’est cette époque qui est révolue avant tout.

    En plus, aucun rapport avec la mort de Steve Jobs! Aucun!
    Le délai de décence d’un an est passé.

    • MacBrains says:

      J’abonde dans ton sens, les produits sortant ces jours ont certainement tous été conçus alors qu’il était encore là (du moins leurs concepts). Apple est passé de l’état de Challenger à celui de société à la plus haute cotation en bourse de la planète. Un changement d’attitude était obligatoire.

  3. Ma tar' says:

    Super !

    Juste un petit point de désaccord sur le micro-USB :

    Apple vend un écosystème. Si ce connecteur permet une évolutivité longue de 10 ans comme le précédent embout ipod (improbable) et donc devenir compatible avec du thunderbolt etc.

    Cela à plus de sens que du micro-USB qui doit être moins évolutif et surtout dont le cahier des charges n’est pas géré par Apple.

    En plus, en terme confort d’utilisation ils ne sont pas comparables…
    Les détails, les détails … 😉

    Ma taré.

    PS : source macgé.

    • MacBrains says:

      Oui, ce point de vue se défend… de la part d’Apple.

      Pour ce qui est de notre intérêt en tant que consommateurs, il est évident qu’un connecteur micro-USB universel nous permettrait d’exploiter n’importe quel périphérique (ou chargeur) avec n’importe quel smartphone (ou tablette). D’où des économies et une durabilité plus élevée pour nos investissement dans des périphériques (et je ne parles pas de l’aspect écologique de la chose).

      Après, pour le confort d’utilisation, je ne peux pas me prononcer vu que je n’ai jamais essayé le nouveau connecteur d’Apple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :