Astuce OS X: Twittez sans Twitter dans Mountain Lion

Petite astuce que je viens de constater au détour de mon utilisation quotidienne de Mountain Lion: Il est désormais possible de Twitter sans ouvrir aucune application dédiée. Pour cela, rendez-vous dans le Centre de Notifications.

Si vous avez couplé votre Mac et votre compte Twitter (Préférences Système > Mail, Contacts et Calendrier), une zone de saisie Twitter apparaît en haut des notifications.

En plaçant le curseur dans la zone de saisie, celle-ci se déploie:

Si cette astuce est pratique et bien pensée, elle ne vous permettra en revanche pas d’être alerté par d’éventuelles réponses de vos followers.

Update: Les réponses de vos followers s’affichent également dans les notifications et cela même si l’application Twitter reste fermée. (Merci à Jean-Marc Ouvré™ pour sa sagacité)

✿ ☺ ☻  ☼

Dans le même rayon:

Geek-End S01E01 (pilote)



Il y a tout un tas de sites, de logiciels, de jeux, de films et d’infos qui passent sur mon écran radar (principalement sur Twitter) et pour lesquels je n’ai pas le temps de rédiger un article complet. C’est dommage et je crois avoir trouvé une solution: en faire une petite synthèse que vous pouvez lire avec votre café (ou votre thé) du week-end. Voilà donc l’épisode pilote de cette série qui, si la formule vous plait, devrait se régulariser à un rythme irrégulier (appelons cela un rythme irrégulomadaire).

Au programme de ce Geek-End:

  • L’arrivée de Google Drive dans le nuage.
  • Activez le mode Dictée sur l’iPad 3.
  • L’état actuel du Web en image.
  • Une vidéo anthropologique sur le geeks.
  • Une 404 qui ravira tous les geeks.

N’hésitez donc pas à laisser un commentaire d’appréciation (ce genre d’invitation est toujours casse-g***** parce qu’en fait il n’y aura pas de commentaires et je vais me retrouver comme un blaireau…) et à reprendre un peu de café. Bonne lecture.

Avec l’arrivée de Google Drive, l’offre du stockage en ligne se développe tel un cumulonimbus un soir d’été. Voici quelque liens pour faire le point.

Vu au détour d’un article (à lire ici) de l’excellent site de Jean-Christophe Courte, une astuce que j’ignorait pour activer le mode dictée sur l’iPad 3. Attention, même si la parenté avec Siri est évidente, il ne s’agit « que » de la possibilité de transformer vos paroles en texte. Pour cela allez dans Préférences > Général > Clavier et activez l’option « Dictée« .

Attention, tout comme Siri, ce mode n’est pas disponible sur le clavier « Français (Suisse) » et nécessite l’activation du clavier « Français (France) ».

(source)

Le dessinateur Matthew Inman a réalisé une série de dessins faisant l’état du Web. Dans le plus pur style de l’auteur de The Oatmeal, ces planches remettent certaines choses en perspectives et, à l’image de celle ci-dessous, donne quelques pistes… intéressantes.

Les autres sont à voir ici: bit.ly/IaC7Or

Même si je n’aime pas tout ce qu’il fait, Cyprien Iov (cyprien.fr) réussi régulièrement à me faire marrer avec ses vidéos. Celle-ci, subtilement titrée « Les Geeks », a forcément sa place ici. Et oui, je me reconnais à 90% là-dedans (Sauf Facebook. Désolé mais Facebook c’est pas Geek. Diaspora*, ça c’est Geek 😉 ).


Nous terminons par la superbe page 404 du site fruit.gs qui ne laissera aucun geek de marbre.

iPad 1: Let’s pinch and swipe

L’info m’était un peu passé à côté et peut-être est-ce aussi votre cas, donc je profite d’en parler brièvement ici: Les iPads de première génération bénéficient aussi des nouveaux gestes de commande depuis la mise à jour iOS 5.0.1 et cela sans avoir à les jailbreaker.

C’est une excellente nouvelle car cela permet désormais de:

  • ne plus avoir à presser sur le bouton en façade pour sortir d’une application (= rapprocher les doigts ou « pincher »). L’utilisation de l’iPad est maintenant totalement silencieuse.
  • passer d’une application ouverte à l’autre sans devoir repasser systématiquement par la case « écran des applications » (=  glisser 4 doigts à gauche ou à droite ou « swiper »).
  • accéder au « dock » des applications ouvertes sans devoir double-cliquer le bouton en façade (= glisser 4 doigts vers le haut pour le faire apparaitre et vers le bas pour le masquer ou « swiper verticalement »).

Vous avez essayé et ça ne fonctionne pas sur votre iPad de première génération ? Rendez-vous dans Réglages > Général et activer l’option Gestes pour le multitâche.

Et hop, votre tablette prend un coup de jeune !

OS X Lion est-il dyslexique du scroll ?

Voilà, le saut est effectué, je suis passé en OS X 10.7 Lion sur mes Mac.

Jusqu’ici, tout semble fonctionner à merveille, mon NAS Lacie Network Space 2 est reconnu et les fonctions liées à iCloud sont prometteuses. Mention spéciale aux flux de photos qui est vraiment très pratique.

Cependant, une chose me chiffonne: le scroll dit « naturel ».

Selon Apple, le fait de glisser le doigt vers le bas pour faire monter un affichage est contre-naturel. Si ce point de vue prend tout son sens (c’est le cas de le dire) sur un écran tactile comme celui de l’iPad, j’avoue être totalement confus quant à son utilisation sur un ordinateur portable.

Si comme moi vous n’êtes pas encore prêt à sauter le pas et préférez l’ancienne façon de scroller, rassurez-vous, il est possible de retrouver un fonctionnent « normal » de votre souris / trackpad. Pour cela, rendez-vous dans les Préférences système > Souris.

Décochez ensuite l’option « Déplacer le contenu dans la direction du mouvement des doigts lors du défilement et de la navigation » et votre Mac réagira à nouveau comme vous en aviez l’habitude.

Je ne dis pas que je n’y passerai pas tôt ou tard, c’est une simple question d’habitude. En revanche, votre avis sur  ce changement m’intéresse, histoire de savoir si vous vous y êtes habitué. Voilà une excellente occasion de tester le module de sondage de WordPress, non ?

Vibrez différemment avec iOS 5

Une fonction très sympathique a été introduite dans iOS 5: la possibilité de modifier la façon dont votre smartphone vibre selon la personne qui vous appelle. Une sorte de sonnerie personnalisée, mais sans sonnerie, quoi.

Pour l’activer, allez dans Réglages > Général > Accessibilité

Clic = grand (comme dit un autre David)

(Clic=grand, comme dirait un autre David)

Dans ce panneau, scrollez vers le bas et activez l’option Vibreur personnalisé

Vous êtes maintenant parés pour utiliser cette fonction. Quittez les préférences et rendez-vous dans l’application native Contacts. Choisissez le contact pour lequel vous voulez personnaliser le vibreur et cliquez sur Modifier. Et là, une nouvelle option Vibration est apparue avec la valeur Par défaut.

Il est alors possible de choisir une autre vibration parmi celle proposées: Pulsations, Rapide, S.O.S. et Symphonie (Alerte étant celle par défaut); ou alors pas de vibration du tout (si cette personne ne doit pas pouvoir vous déranger lorsque vous mettez votre iPhone sur vibreur).

Cool, non ?

Oh, one more thing : vous pouvez aussi créer une vibration personnalisée !

Pour cela, il suffit de tapoter sur l’écran, ou d’y laisser le doigt pour une vibration continue.

En conclusion, il est maintenant possible de savoir qui vous appelle sans même avoir à sortir votre iPhone de votre poche. Purement génial.

(astuce vue ici)

Le spam pour les nuls

Chers amis spammeurs,

Pas vous, le besogneux polonais dont le métier est de sauver le monde de la chute des cheveux / organes génitaux atrophiés / misère (rayez ce qui ne convient pas) en envoyant des messages à tous les internautes. Vous êtes un professionnel et n’êtes donc pas concerné par ce coup de gueule. Je vous aime, bisous et prenez soin de vous (ou allez vous faire *** par des ***, ce qui me va aussi très bien).

Non, c’est à vous, « spammeurs » occasionnels, que je m’adresse. Vous qui nous envoyez les photos du pic nic / votre faire part de mariage / annonce de nouveau site web (tracez ce qui ne convient pas).

Qu’on se le dise une fois pour toutes (et que ça vous entre dans le crâne pour y rester, si possible):

ARRETEZ DE METTRE TOUT VOTRE CARNET D’ADRESSES DANS LE CHAMP CC DE VOS MESSAGES !!!!!!

Parce que franchement, recevoir ça, moi j’en peux plus !

Pour vous donner un aperçu de l’absurdité d’un tel envoi, dites vous que cela revient à écrire vos cartes postales au dos de votre carnet d’adresses et de l’envoyer à tous ceux que vous connaissez… Et savoir que mon adresse mail a été envoyée à 600 personnes n’a rien de réjouissant !

Mais alors, comment faut-il procéder ? Et bien je vais vous révéler ce qui semble être le secret le mieux gardé de l’univers (si l’on en croit le nombre de gens qui ne connaissent pas ce qui suit):

Pour envoyer un message à plusieurs destinataires sans que ceux-ci ne voient la liste complète des adresses, utilisez le champs CCi (comme Copie Carbone Invisible). Chaque destinataire ne verra que son adresse et celle indiquée dans le champ À (mettez-y la vôtre).

C’est et pas ailleurs que vous devez mettre toutes les adresses de vos amis / connaissances / victimes (rayez ce qui ne convient pas) lorsque vous souhaitez envoyer un message à la galaxie entière. Sur Mac (Mail), si ce champ n’est pas visible, allez sous le menu Présentation > Champ CCi. Sur PC… débrouillez vous.

Voilà. Mon but n’est certainement pas de vous encourager à l’envoi massif de message, mais de faire en sorte que mon adresse personnelle (que j’ai eu l’amitié de partager avec vous) ne se retrouve plus diffusée à 599 personnes que je ne connais pas.

Avec mes très cordiaux remerciements,
D.

A Kind Of Magic

Par David Borel

Ce qui est bien avec l’informatique c’est que, même si vous pratiquez depuis des temps immémoriaux, vous avez toujours l’opportunité d’apprendre de nouvelles choses. Moi-même, pas plus tard que la semaine passée, j’ai réalisé la pleine puissance de la touche Alt sur Mac OS X (celle portant le symbole ⌥).

Oh, ce n’est pas qu’elle m’était totalement inconnue, cette touche. Je l’utilisait à l’occasion dans certaines combinaisons de raccourcis clavier mais j’en ignorais largement le potentiel.

C’est au détour d’un échange sur Twitter avec certains camarades que Guillaume Gete (@ggete) a lâché le lien qui tue à propos de cette touche Alt.

Pour vous situer, Guillaume est consultant et a créé sa société Gete.Net en 2006. Selon ses propres mots:

« Gete.Net Consulting propose des activités de conseil, d’audit et de formation aux entreprises, sur la plate-forme Macintosh. Gete.Net Consulting cultive une expérience unique fondée autant sur le terrain que sur des connaissances approfondies et validées de l’environnement Apple. Gete.Net Consulting dispose des certifications Apple Certified System Administrator (ACSA) et Apple Certified Trainer (ACT). »

Bon, revenons à nos moutons et à cette fameuse touche Alt. Ce lien, donné par Guillaume, c’est celui d’un document présentant 50 astuces vraiment utiles. Et comme je suis partageur, vlan, je vous livre l’adresse (cliquez sur l’image ci-dessous):

Merci qui ?

%d blogueurs aiment cette page :