Vendredi vidéo – Le visiteur du futur

Un peu par hasard, en fouillant récemment les recoins de Youtube, je suis tombé sur l’une des meilleurs web série qu’il m’ait été donné de voir: Le Visiteur du Futur.

Visiblement assez connue des Geeks français (l’équipe de production était présente à la  Japan Expo), cette série a débuté en 2009 par de petits sketches dans lesquels un voyageur temporel vient mettre en garde un type de notre époque sur les conséquences catastrophiques d’actes apparemment anodins qu’il s’apprête à faire.

Si les premiers épisodes sont plaisants (sans plus), la série prend rapidement de l’ampleur et le scénario se complexifie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec trois saisons au compteur, cette série est une vrai réussite. Mêlant paradoxes temporels, développement des personnages et même des scènes d’action très réussies, le Voyageur du Futur est une vraie série de SF qui tient la route.

La saison 3 qui vient de se terminer transpire une augmentation de moyens (on y croise Simon Astier (le Gauvain de Kaamelott) ou encore Benzaie) qui n’a heureusement pas diminué la qualité de l’ensemble (mention spéciale au développement du personnage du professeur Castafolte… du grand art).

Je ne peux que vous encourager à regarder les premiers épisodes ci-dessous et à ne pas vous arrêter là. La suite va crescendo et mérite que l’on fasse un effort au début. D’autant que lorsque le grand public se saisira du phénomène (pour ceux qui aurait raté Bref, on est dans le même trend), vous pourrez frimer en disant que, ah oui, vous connaissez déjà.

Du tout bon !

La saison 1 (22 épisodes)
La saison 2 (16 épisodes)
La saison 3 (8 épisodes)

Publicités

Vendredi vidéo – Hard Corner

Pour un retour de la pause estivale tout en douceur, je vous propose de découvrir les vidéos de Benzaie, Benjamin Daniel à la ville.

Actif depuis pas mal de temps sur le web (dès 2008 sur des sites anglophones), le Monsieur s’est fait une spécialité dans les vidéos de présentation d’édition collectors de jeux vidéo, appelée Hard Corner. Oui, je sais, dit comme ça ce n’est pas très sexy, mais ses créations sont tellement punchy et décalées que ça vaut le détour, ne serait-ce que pour son personnage de vendeur lourdingue et totalement allumé.

Quelques exemples pour vous donner l’envie d’aller voir sa chaîne Youtube. Mais n’oubliez pas de travailler, quand-même 😉

%d blogueurs aiment cette page :