Un dos en métal arrondi pour l’iPhone 6 ?

L’indiscrétion vient d’une demande de brevet publiée ce matin au nom d’Apple: un futur iPhone (le 6 ?) pourrait voir le retour du dos arrondi des premiers modèles.

La différence avec le modèle original est que, cette fois, Apple souhaite doter son appareil d’un dos en métal monobloc et sans cadran en façade. Autrement dit, la construction proposée se passerait de tout cadre métallique sur la face avant. Explication d’Apple elle-même:

« The handheld electronic devices includes at least a single seamless housing having a front opening and a cover disposed within the front opening and attached to the seamless housing without a bezel. The invention relates, in another embodiment, to seamless housing formed of a single sheet of metal. »
US 20130021280 – Apple Inc. – Publication date: January 24, 2013

Le design en résultant serait donc très net, avec une transition directe entre le métal arrondi et le verre, à l’image de l’iPad.

Vue générale

Image du brevet

La demande de brevets donne beaucoup de détails sur le processus d’assemblage et d’alignement des éléments, l’occasion de jeter un coup d’oeil sur l’agencement des composants.

Comme des sardines

Certes, il ne s’agit là pour l’heure que d’une demande de brevet et rien ne permet d’affirmer que le dos rond fera son retour dans les prochaines versions du smartphone frappé d’une pomme. Cependant, la prise en main de l’iPhone 1, 2 et 3 ayant de nombreux supporters (dont votre serviteur), il s’agirait d’une option qui ravirait bon nombre d’utilisateurs.

PS: Pour ceux que cela intéresse, la demande de brevet dont il est ici question peut être consultée en PDF ici: US20130021280

 

Brevet: trackpad recto-verso pour iDevice révolutionnaire

Etrange demande de brevet que celle publiée ce matin au nom d’Apple sous le titre de « Dual-sided track pad » puisque la firme de Cupertino y présente un concept totalement nouveau à mi-chemin entre la tablette type iPad et le portable.

Le concept général peut être résumé de la façon suivante:

« The track pad device may include a display element and the capacitive array element may be translucent. The display element and the array element may be configured with respect to each other, where different configurations can be associated with different operating modes. For example, when the array element lies over the display screen so that the display screen is viewable through the array element, the array element can function as a touch screen. In another configuration, the array element may generate signals indicating a user’s touch from one or the other or both sides of the array element. »

US 20120235949, Dual-Sided Track Pad

Ce qui se traduit (plutôt librement) par : « Le système de trackpad inclut un affichage et une zone capacitive (ndt: tactile) translucide. L’affichage et la zone tactile peuvent être disposées l’une par rapport à l’autre selon plusieurs configurations, associées à différents modes d’opération. Par exemple, lorsque la zone tactile se trouve au-dessus de l’écran, cette zone est transparente pour permettre la lecture de ce dernier et l’ensemble fonctionne comme un écran tactile (ndt: la couche tactile est au-dessus de l’écran et invisible). Dans une autre configuration, la zone tactile génère un signale indiquant si l’utilisateur touche l’une ou l’autre de ses faces ».

En image, ça donne cela:

A première vue, nous sommes en présence d’un concept proche du Courier de Microsoft, à ceci près que l’appareil d’Apple a l’un de ses volets qui est transparent et tactile sur les deux faces. Mais en regardant plus loin dans le fascicule de la demande de brevet, l’on s’aperçoit que le facteur de forme peut varier pour adopter celui d’un smartphone.

Sur l’image du haut, le trackpad est déplié et s’utilise comme un clavier de téléphone, dans celle du bas il est replié sur l’écran et sert de couche tactile transparente à l’écran.

En voilà un concept qu’il est intéressant. Car au-delà de l’évidente utilisation comme clavier « dépliable » pour smartphone, il est également possible d’utiliser le volet tactile comme support (tactile)…

… de partager l’utilisation de l’écran avec une autre personne (une fois repliée au-dessus de celui-ci… l’écran, pas l’autre)…

… de n’afficher qu’une partie de l’écran en mode « fermé » (par exemple les messages), économisant ainsi de l’énergie.

Bref, vous l’aurez compris, les possibilités sont presque infinies. Reste à voir si Apple se décide un jour à nous pondre un joujou mettant en oeuvre cette technologie, mais si l’on se souvient qu’elle avait déjà pris le soin de protéger un iDevice à dos tactile, l’espoire est permis.

Apple brevette un iPod/iPhone en verre

Depuis l’iPhone 4, Apple utilise le verre comme élément du boitier de ses appareils mobiles. Mais ce verre n’est qu’un composant parmi d’autre et nécessite notamment l’utilisation de métal pour la partie « transmission » de son smartphone (souvenez-vous, le fameux antennagate).

La prochaine version de l’iPhone (et/ou de l’iPod) pourrait bien être entièrement réalisée en verre, si l’on en croit la demande de brevet US 20120069517 publiée ce matin au nom d’Apple (et déposée le 15 septembre 2011). Il s’agit en effet de protéger la conception d’un boitier en verre extrudé (comprendre  » en forme de tube ») laissant passer les ondes.

« The enclosure including a tube like main body that is extruded in its entirety with glass material that permits wireless communications therethrough. »
US 20120069517 – GLASS ENCLOSURE – 22 Mars 2012 – Apple Inc.

Illustrée avec un iPod à molette (bien qu’ils ne fasse (presque) plus partie du catalogue d’Apple), cette méthode de fabrication permet de réaliser des boitiers d’une seule pièce ou en soudant deux demi-coques au moyen d’une technologie appelée laser frit bonding, assurant une étanchéité et une résistance maximale.

A noter que l’antenne se site à l’intérieur du boitier, ce qui devrait éviter les interférences dues à la main de l’utilisateur.

De là à imaginer un iPhone tout en verre, d’un seul tenant et entièrement tactile… il est permis de rêver.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :