Dépôts de demandes internationales de brevet : Apple en 53e position

L’économie mondiale a beau souffrir, les dépôts de demandes de brevets se portent plutôt bien. Dernier indicateur en date, les chiffres publiés le 5 mars par l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, WIPO en anglais) et concernant la procédure internationale (ou PCT) sont révélateurs de cette dynamique à la hausse.

En parallèle à un classement par pays, dominé par les USA (48’596 dépôts en 2011), le Japon (38 888 demandes), l’Allemagne (18 568 demandes) et la Chine (16 406 demandes avec une incroyable progression de +33,4% par rapport à 2010), les statistiques de l’OMPI donnent un classement par déposants. Apple pointe au 53e rang avec 269 dépôts PCT en 2011. La firme de Cupertino gagne 18 rangs par rapport à 2010 et entre ainsi dans le top 60 mais reste assez loin derrière ses rivales directes; Panasonic (2e), Qualcomm (6e), LG (8e), Nokia (16e), Sony (26e) et Microsoft (27e). A noter que Google, en 64e position avec 224 dépôts PCT, ne figure pas sur le graphique ci-dessous.

Par comparaison, l’USPTO fait pointer Apple au 39e rang (avec 676 brevets américains accordés en 2011) du top 50 des sociétés ayant reçu des brevets accordés aux USA en 2011, un classement dominé par IBM est ses 6180 brevets accordés. A noter que Microsoft se classe 6e, une position plus en rapport avec son gigantesque porte-feuille brevet.

Sources: www.ificlaims.com, www.wipo.int

Steve Jobs + Brevets + Youtube = 2 vidéos

Voici deux petites vidéos qui ont pleinement leur place sur MacBrains puisqu’elles présentent des inventions pour lesquelles Steve Jobs est crédité en tant qu’inventeur en parallèle avec leurs brevets. C’est sympa, ça mange pas de pain et c’est cadeau.

Patents of Steve Jobs


Best Inventions of Steve Jobs

via @iLaurent sur Twitter, merci à lui 😉

Rechargez votre iPhone avec vos… écouteurs

On le sait depuis de nombreuses années maintenant, l’enfer est un endroit dans lequel on doit retrouver le bon câble pour recharger le bon appareil parmi la montagne de chargeurs que nous avons accumulé durant notre vie de consommateur.

Le tri par couleur, une tactique originale…

Mais heureusement pour nous, Apple a (une fois de plus) la solution. Et comme il se doit, elle en a déposé le brevet (demande US 20110188677).

L’idée est très simple (comme beaucoup d’idées géniales): enrouler plusieurs fois le câble des écouteurs d’un iPhone / iPod autour d’un barreau afin d’obtenir un solénoïde. La recharge se fait ensuite par induction (en gros et en très résumé: un champs magnétique traversant un solénoïde produit du  courant électrique).

La « charging tower » vue en coupe:

Evidemment, cette technique ne s’adresse pas aux générations actuelles d’iDevices puisqu’elle demande une modification permettant le passage du courant des écouteurs à l’appareil rechargé (par le point de contact n°110 dans le premier schéma), les écouteurs devant reposer sur l’appareil. Elle présente cependant une alternative intéressante à la technique mise en oeuvre par certains de ses concurrents.

Intéressant mais un peu éloigné du standard Micro-USB qu’Apple s’est engagée à utiliser… (à ce propos, il est où le Micro-USB de mon iPhone ?)

%d blogueurs aiment cette page :