5 raisons de voir Mission Impossible 5: Rogue nation

Vous ne savez pas si le 5e opus de la franchise Mission Impossible vaut la peine d’être vu ? Voici 5 raisons de vous assoir dans une salle obscure et de juger par vous-même.

Mission-Impossible-5-le-titre-et-le-premier-poster-devoiles_portrait_w532

#1 – Tom Cruise

Oui, vous avez bien lu. Tom Cruise. On peut aimer ou non la personne, je vous défie de trouver à redire à sa carrière. Il est l’unes des rares stars hollywoodienne ayant commencé sa carrière dans les années 80 et encore en activité à offrir une filmographie que l’on peut qualifié d’oeuvre personnelle. Il a su éviter les bides majeures et a tourné avec les plus grands réalisateurs: Martin Scorsese, Oliver StoneRon HowardSydney PollackBrian De PalmaStanley KubrickPaul Thomas AndersonJohn WooSteven SpielbergMichael Mann, … bref vous avez compris.

#2 – Les cascades à l’ancienne

364Photo: hindustantimes.com

Oui, le marketing du film en a abusé à l’extrême et ça en devient un peu soulant. Mais dans le cinéma d’aujourd’hui, où le risque le plus important pris par un acteur devant un fond bleu est que la fermeture éclaire de sa combinaison reste coincée, le simple fait de savoir que Tom Cruise a fait ses propres cascades (oui, oui, comme Bébel à l’époque…) ajoute un petit frisson à l’expérience.

#3 – La poursuite en motos

Pictures___Photos_of_Tom_Cruise_-_IMDbPhoto: imdb.com

Pour peu que vous ayez déjà posé votre derrière sur une moto et que vous ayez un peu essoré la poignée vous-même, la performance réalisée par l’équipe de stunt-men sur cette scène est tout bonnement hallucinante. Et si en plus Cruise a bien réalisé les plans où on le voit distinctement (voir raison #2), chapeau bas !

#4 – Rebecca Ferguson

Pictures___Photos_of_Rebecca_Ferguson_-_IMDbPhoto: imdb.com

Dans un (vrai) rôle d’alter-ego à celui de Cruise, à des millions d’années lumière des potiches « James-Bond Girls » que le cinéma d’action nous sert habituellement, la suédoise de 32 ans vient probablement de s’ouvrir une jolie carrière.

#5 – La franchise Mission Impossible

MI

Peu de franchises peuvent se targuer d’une telle qualité, étendue sur 5 films. La raison ? Cette franchise est celle de Tom Cruise et il a su prendre des risques. Jugez plutôt: 5 films, 5 réalisateurs, 5 styles. J.J. Abrams engagé alors qu’il était réalisateur de série TV à une époque ou celles-ci n’avait pas l’image qu’elles ont aujourd’hui. Brad Bird qui n’avait réalisé que des films d’animation et qui sortait de… Ratatouille. Christopher McQuarrie, plus connu pour sa plume (Usual Suspects, Edge of Tomorrow) que pour sa réalisation (Jack Reacher). Cruise a su renouveler le sang de SA franchise, plutôt que d’essayer d’enfiler toujours la même soupe aux spectateurs (n’est-ce par Monsieur Besson ?).

Publicités

Vendredi vidéo – BiTS

Vous aimez le cinéma, les jeux vidéo et la « Geek-culture » ? Evidemment, sinon vous ne seriez pas en train de vous promener dans ce coin-ci d’Internet…

Alors vous allez adorer BiTS, le magazine d’Are (www.arte.tv/bits). D’un format assez court (environ 10 minutes), cette émission aborde systématiquement (avec brio et un poil d’ironie) un thème en le traitant en trois parties. Le rétro-gaming, la motion capture, les jeux « bac à sable », tout y passe.

Si je vous dit encore que le tout est dirigé de main de maître par le génial Rafik Djoumi, vous n’avez plus aucune raison de ne pas cliquer frénétiquement sur les vidéo ci-après.

Enjoy !

BiTS #1 : Philosophie du bac à sable

BiTS #15 : Retrogaming

BiTS #14 : Remakes

Ah, et regardez aussi le superbe hors-série sur Guillermo Del Toro !

BiTS #HS1 : Guillermo

Les autres sont à voir ici: Playliste Youtube

The Wolverine sans Aronofsky

Par Jérémie Borel

Grosse déception: Darren Aronofsky (fraîchement porté aux nues pour Black Swan) a retrouvé son agenda et vient de découvrir que le tournage de The Wolverine avec Hugh Jackman (on en parlait depuis quelques mois) le tiendrait loin de sa famille pour au moins un an. Il a donc décliné le film, laissant le projet orphelin. La Fox recherche activement un nouveau réalisateur. Elle tenterait de débaucher David Slade (Hard Candy, 30 jours de nuit, Twi…heu, si: Twilight 3) mais celui-ci préfère plancher sur un reboot de la franchise Daredevil. Tant que ce n’est pas Brett Ratner qui si colle…

Ok! La vérité c’est que j’avais juste envie de dessiner Wolverine en tutu rose. Je suis un pervers.

%d blogueurs aiment cette page :