Histagrams : Et si Instagram avait existé à leur époque ?

Au croisement de l’Histoire et d’Instagram ce trouve ce drôle de projet du photographe Gusto et de son complice, le designer Gavin Alaoen: Histagrams

L’idée est simple: imaginer l’existence d’Instagram aux moments clés de l’Histoire et se dire que ces acteurs était des accrocs du hashtag, du foodporn et des selfies. Le résultat est excellent et regorge de petits trésors.

@stevejobs@god

@armstrong@albert_einstein

@WilliamClinton

A visiter d’urgence ! – http://histagrams.com

Facebook & Instagram: Tempête dans un verre d’eau

Emois sur la toile: L’Ogre Bleu (Facebook) a racheté Instagram pour la modique somme d’un milliard de dollars. Panique, exode, cris d’horreur, nombreux sont les utilisateurs du second qui ont sur-réagit à la nouvelle. Mais dans les faits, qu’est-ce que cela change ? Rien.

La situation est très bien résumée dans un article du site OWNI qui, faisant le point sur la question, pose le constat suivant: Instagram permet le partage des photos sur divers sites tels que Twitter ou Facebook. Ce faisant, les utilisateurs d’Instagram acceptent les conditions générales de ces services.

« Il y a donc quelque chose d’assez paradoxal à voir les utilisateurs d’Instagram s’effaroucher de la vente du service à Facebook, alors que bon nombre d’entre eux ont sans doute déjà cédé leurs contenus à la firme de Palo Alto ou à d’autres plateformes non moins gloutonnes d’un point de vue juridique ! »
FACEBOOK DROIT SUR INSTAGRAM – Lionel Maurel – OWNI, 11 avril 2012

Pour ceux que cela laisse circonspects (comme votre serviteur), il n’est jamais interdit d’aller voir ce qui se fait ailleurs. Personnellement, j’ai entrepris de tester Tadaa, au cas où…

Petite expo

En pleine crise de procrastination estivale (oui, vous avez remarqué que l’encéphalogramme du blog est aussi plat qu’un col belge de 1ère catégorie ?), un test de la fonction « photo » de Google+ m’a subitement donné l’envie de faire un post avec quelques photos que je me suis amusé à mettre sur Instagram.

Une petite expo « ombilico-centrée » en quelque sorte, que mon statut de « dictateur à vie » de ce blog m’autorise à imposer en ces lieux. Na.

iPad – reflexion of the past

Shopping Mall

Cubisme

Apple Store

Spider (and a BIG one)

Father & Son

Ho Ho Ho

Old boat

oh oh, I think I saw a Cloud. I did, I did !

Heroes are Tired

Le bac

Basel

Self portrait

1000 years


My left foot and a Sphinx

What does an Apple Geek with snow ?

Hello Sunshine

That way

Insta-great: Une galerie web en Cover Flow pour Instagram

Instagram, je vous en ai déjà parlé ici, est une des applications que j’utilise le plus sur mon iPhone. Son seul défaut est de ne pas offrir d’accès aux photos à ceux qui n’ont pas d’iPhone (ou qui ne sont pas utilisateurs du service).

Depuis qu’Instagram a mis à disposition une API pour les développeurs tiers, une multitude de services permettent désormais de visualiser les photos prisent par un utilisateur: Snapfinch (je vous en avais parlé ici mais le service n’existe plus), Gramfeed et bien d’autres.

Mais aucun n’a la classe de Insta-Great !

Ce site gratuit ne propose rien de moins qu’une galerie en mode Cover Flow de vos photos ou de celles de vos contacts, le passage de l’un à l’autre se faisant avec les petites icônes en haut à gauche.

En passant la souris sur une photo, vous pouvez voir le nombre de fois où elle a été appréciée (like), la date à laquelle elle a été prise, le filtre utilisé (ci-dessous Walden) et un bouton qui vous permet de l’envoyer sur Twitter.

A signaler que la navigation peut se faire au moyen des flèches du clavier ou du trackpad de votre portable (glisser deux doigts horizontalement sur un Mac). Le swipe sur iPad, lui, n’est malheureusement pas fonctionnel.

Voilà un joli site qui renforce encore l’attrait de ce sympathique service.

Source: readwriteweb.com via @proutz sur Twitter

Snapfinch: votre galerie Instagram sur le Web

Par David Borel

En janvier, je vous avais parlé d’Instagram, ce réseau social de partage de photos basé sur une application iPhone. Mon article se concluait par un regrès, celui de ne pas disposer d’une galerie Web permettant aux « non utilisateurs » de consulter ces clichés.

Une solution existe désormais (en plus de Tumblr), elle s’appelle Snapfinch. Ce site, né sur les cendres de Followgram.com, permet d’afficher la galerie de n’importe quel utilisateur des réseaux Instagram, PicPlz, Steply, Burstn ou Snapr. Il suffit pour cela d’entrer un nom dans la zone de recherche, « et voilà« .

La recherche fonctionne aussi par « tag ».

Plus intéressant encore, ce site vous propose des Widgets à placer dans votre site, pour y intégrer vos photos. Pour cela, entrez votre identifiant et choisissez les paramètres d’affichage (nombre de colonnes ou de lignes, couleurs, etc).

Vérifiez que cela correspond à vos souhaits.

Et il ne vous reste plus qu’à copier-coller le code html en bas de page sur votre site web.

MacBrains étant hébergé sur WordPress.com et celui-ci n’aimant pas les iframe, je ne peux pas en profiter pour ajouter une telle galerie ici. Mais vous pouvez toujours aller à l’adresse suivante pour la consulter: http://snapfinch.com/all/macbrains

Instagram

Par David Borel

Depuis peu, un nouveau réseau social gagne en popularité parmi les propriétaires d’iPhone. Il se nomme Instagram. Petit tour du propriétaire.

Selon ses créateurs, Instagram c’est:

Un moyen rapideésthétique et amusant de partager sa vie avec ses amis au travers de ses photos.

Prenez une photo avec votre iPhone, choisissez un filtre pour en changer l’apparence et partagez la sur Facebook, Twitter ou Flickr – c’est simple comme bonjour. C’est le partage de photo, réinventé.

Au fait, on vous a dit que c’était gratuit ?

L’essentiel est donc là. C’est est une application iOS gratuite (lien iTunes) doublée d’un réseau social.

Pour faire simple, l’application vous permet de faire une photo ou d’en choisir une parmi votre bibliothèque, d’y appliquer un filtre et de la partager avec vos contacts.

La première étape consiste à recadrer votre photo pour lui donner un format carré (dans le cas où vous avez choisi d’importer une photo de votre bibliothèque).

Ensuite, l’application vous propose d’appliquer un filtre à votre photo (ou de la garder « originale »).

Le résultat est le suivant, selon le filtre utilisé:

X-Pro II

Lomo-fi

Earlybird

Sutro

Toaster

Inkwell

Apollo

Nashville

Gotham

1977

Lord Kelvin

L’étape suivante vous permet de donner un titre et une indication géographique à votre image et de la partager avec vos contacts Instagrams (d’autres possesseurs de l’applications) ou sur les réseaux sociaux que vous utilisez (Twitter, Facebook, Flickr, Posterous, Tumblr ou encore Foursquare).

Vos contacts peuvent ensuite indiquer qu’ils aime votre photo ou ajouter un petit commentaire.

La même vue vous permet de découvrir ce que vos amis ont mis en ligne, avec une liste temporelle présentant leurs créations.

Une section « populaire » présente des clichés en dehors de votre réseau, mais le critère de sélection est assez obscure.

La section « Activité » liste les commentaires et appréciations de vos contacts sur vos propres photos.

Et finalement, la section « Profile » vous présente la fiche de votre compte, avec vos photos, le nombre (et le nom) de ceux qui vous suivent ainsi que les comptes que vous suivez (abonné).

Alors vous devez vous dire « Encore un réseau social ? ». Oui, mais celui-ci est particulier en ceci qu’il est entièrement centré sur le partage d’images. En prenant le parti de la simplicité, il sait se distancier de Flickr sur lequel l’aspect social est moins évident. Enfin, en gommant toute technique de prise de vue, il fait la part belle à ce que j’aime le plus dans la photo: la composition et la créativité (une photo imparfaite techniquement mais avec une composition réussie peut être bonne, l’inverse est rarement vrai).

Et ça marche. Je suis tout les jours surpris par la qualité des photos mises en ligne par mes contacts. Elles reflètent des situations et racontent des histoires, sont drôles, surprenantes et belles. Bref, que du plaisir à chaque lancement de l’application.

Seule ombre au tableau, Instagram est réservé aux utilisateurs d’iPhone. Chaque cliché est bien accessible sur Internet  (exemple), mais il n’existe pas de galerie web. Une solution existe tout de même avec le partage Tumblr (un truc donné par Pierto sur Twitter) qui permet de créer une galerie, en attendant mieux.

Vous avez un iPhone ? Vous aimez (même un tout petit peu) la photo ? Installez Instagram et joignez-vous au réseau, vous ne le regretterez pas.

* * *

Edition du 10.01.2011

Il existe une galerie Web Instagram, mais elle n’a pas de liaison officielle avec l’application. Signalée sur Twitter par l’ami @Thomesss, ce site s’appelle Followgram et nécessite un compte Instagram ouvert (donc sans validation de vos « suiveurs »). Ma galerie Followgram est ici.

%d blogueurs aiment cette page :