Vendredi vidéo – Les productions The Asylum, un air de déjà vu

La contrefaçon fait partie intégrante de toute activité commerciale « grand public ». Dès que quelqu’un a du succès, vous trouverez toujours une armée de petits malins plus ou moins subtiles pour se glisser dans la brèche et en croquer le maximum.

Ce que l’on sait moins, c’est que le cinéma n’est pas totalement étranger à ce phénomène.

Attention, je ne vous parle pas de projet concurrents (Fourmiz vs 1001 pattes, pour ne citer que cet exemple), mais bien de copie. Et dans la catégorie « pompage sans vergogne », je vous présente The Asylum.

The Asylum est une boîte de reproduction dont les titres phares sont: Transmorphers, Titanic 2, Age of The Hobbit ou encore Atlantic Rim.

Non, il ne s’agit pas d’une blague, ces films existent bel et bien, la preuve en images qui bougent.

Atlantic Rim

 

Age of the Hobbit

 

Transmorphers

Et si vous n’en avez toujours pas assez, une compilation des affiches

Avouons le tout de go, nous n’avons pas poussé le vice jusqu’à regarder ces films (des direct to video), mais le moins que l’on puisse dire est que le soin apporté à la contrefaçon semble avoir principalement porté sur le choix du titre, tant les images sont moches. A leur défense, l’histoire semble généralement différente du modèle original, tout comme le travail de l’équipe technique (mention spéciale aux « Hobbits » qui courent en pagne dans l’arrière court de la maison de campagne du réalisateur…).

Un exemple que vous n’êtes pas prêt d’oublier, extrait de Mega Shark vs. Giant Octopus

Incroyable, hein. On aurait presque envie de voir le reste du film, histoire de s’assurer qu’ils arrivent à tenir le rythme.

Malgré tout, les studios visés par le « travail » de The Asylum ne semblent pas goûter à la référence, Warner Bros a en effet attaqué The Asylum sur Age of The Hobbit (le mot Hobbit posait problème) et devrait vraisemblablement remettre le couvert pour Pacific Atlantic Rim.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :