25% du prix de votre smartphone a servi a payer des royalties liées à des brevets

Un quart du prix d’un smartphone serait dû aux royalties que le constructeur doit payer aux détenteurs des divers brevets couvrant les composants. C’est en résumé ce que révèle Ann Armstrong (VP chez Intel),  Joseph J. Mueller et Timothy D. Syrett (Avocats chez Wilmer Cutler Pickering Hale & Dorr LLP) dans un article publié le 29 mai 2014 et intitulé « The Smartphone Royalty Stack: Surveying Royalty Demands for the Components Within Modern Smartphones« .

En se basant sur des informations publiques, les auteurs ont estimé que les royalties sur un produit de $400 s’élèvent à plus de $120, ce qui équivaut à peu de chose près au coût des composants internes.

Components Costs

Coûts des composants d’un smartphone
Source: Armstrong, Mueller and Syrett, 2014

L’article donne en exemple les royalties pour l’usage de fonctionnalités LTE se montant à environ $60 alors que le module permettant l’accès au réseau cellulaire coûte en moyenne $10 à $13.

Une autre information pertinente concerne les NPE (Non Practicing Entity ou Patent Trolls) et leur propension à s’attaquer aux fabricants de smartphones. L’article cite en effet une statistique des entreprises les plus attaquées par cette vermine juridique et on y retrouve sans surprise Apple au sommet de la liste.

PatentFreedom

Most Pursued Companies, PATENTFREEDOM.COM
Cette statistique mise à jour se trouve ici:
https://www.patentfreedom.com/about-npes/pursued/ 

Si la lecture de l’article entier vous intéresse (c’est un peu aride, tout de même), vous le trouverez ici: The Smartphone Royalty Stack (PDF – 1,2 Mo)

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :