De la reconnaissance vocale dans l’iPhone

C’est une demande de brevet déposée le 22 février 2008 par Apple (et publiée aujourd’hui) qui nous l’apprend: La Pomme envisage de doter l’iPhone de capacités de reconnaissance vocale pour l’écriture de texte.

Cette demande (US 20090216531) propose donc d’utiliser la technologie Speech to Text conjointement avec l’interface de saisie classique (clavier virtuel) afin de facilité la saisie de texte par la dictée.

us2009021653

Apple n’en est pas à son coup d’essai avec la reconnaissance vocale puisque les premiers brevets de la Pomme dans ce domaine remontent à 1991 et que le portefeuille d’Apple comprend pas moins de 47 brevets relatifs à cette technologie.

Le problème avec le traitement de la parole étant la puissance de calcule demandée, les ingénieurs de la Pomme ont trouvé la solution suivante pour contourner les limitations de l’iPhone: le texte peut être envoyé à un serveur, où il est traité et renvoyé au téléphone sous forme de texte.

us20090216531

Ce principe est utilisé avec succès dans le domaine de l’OCR par des application telles que Evernote. Alors pourquoi pas pour la reconnaissance vocale ?

A noter que d’autre demandes de brevets accompagne celle-ci, dont une couvrant le principe permettant de simuler un interface tactile multipoints sur un système en étant dépourvu (à des fins de tests, par exemple).

us20090213083us 20090213083 – SIMULATION OF MULTI-POINT GESTURES WITH A SINGLE POINTING DEVICE

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :