2014 en 15 films (voir un peu plus)

Et voilà. 2015 est sur les rails (bonne année, à propos). Si certains d’entre vous se demandent pourquoi ce site a connu une baisse marquée d’activité l’année passée, dites vous que ma passion du cinéma y est pour beaucoup. Entre taper un texte en ces lieux ou regarder un bon film, la seconde possibilité a systématiquement remporté la victoire.

Et des films, j’en ai vu ! 160, pour être exact. Des récents et de carrément vieux (Nosferatu de Murnau, One Week de Keaton).

Du coup, la saison étant aux tops en tout genre, je vous propose les 15 films qui m’ont marqués en 2014, histoire de partager avec vous quelques coups de cœurs qui, peut-être, vous plairont aussi.

Pour plus de clarté, ces 15 films sont répartis en deux listes, ceux sorti en 2014 (mon top 5) et ceux sorti avant mais visionnés en 2014 (mon top 10). C’est parti.

Mon Top 5 des films sortis en 2014

#1  Grand Budapest Hotel The Grand Budapest Hotel parce que j’adore Wes Anderson, de ses courts métrages à ce film qui est probablement l’un des plus accessibles réalisés par ce grand monsieur.
Voir sur l’IMDB

#2 Edge Edge of Tomorrow de Doug Liman (la mémoire dans la peau) dont j’avais déjà apprécié le Jumper. Une version « action movie » du jour sans fin, avec un scénario solide, une touche d’humour inattendue et le bon goût de proposer un final ambigu. La bonne surprise de l’année.
Voir sur l’IMDB

#3 Interstellar Interstellar de Christopher Nolan qui livre ici un des films traitant du temps au sens physique les plus aboutis et complexe. Malgré ses nombreux points faibles (quelques libertés prisent avec la physique, les scènes avec Matt Damon, …), ce film est un des grands moments de cinéma que j’ai eu l’occasion de vivre dans une salle obscure en 2014.
Voir sur l’IMDB

#4 nightcrawler Nightcrawler, premier film de Dan Gilroy. Un film noir, nerveux et sans compromis, porté par un Jack Gillenhall décidément très en forme (voir le sublime Ennemy de Denis Villeneuve).
Voir sur l’IMDB

#5 Gardiens Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn (l’ineffable Super). Oui, je sais, je suis le cœur de cible marketing de ce film calibré pour plaire aux 30-40 ans avec sa BO 80’s. Mais que voulez-vous, j’ai aimé ce film qui, l’air de rien, représente un tournant pour Marvel. En effet, la maison des idées a prouvé qu’elle pouvait lancer des franchises ne comportant par de héros connus et rencontrer le succès. Lire à ce propos l’excellente analyse du Badass Digest sur la transformation de Marvel.
Voir sur l’IMDB

Ils auraient aussi pu figurer dans mon top 5: Dawn of the Planet of the Apes, X-Men: Days of Future Past (ne serait-ce juste pour la scène hallucinante avec Vif Argent, on vous en a parlé ici) et Gone Girl (David Fincher, toujours aussi bon).

Bonus (à ma connaissance pas sorti en salle et c’est bien dommage): Predestination de Michael Spierig, un film « total Mindfuck » proposant le paradox temporel le plus tordu qu’il m’ait été donné de voir dans un film.

Mon Top 10 des films sortis avant 2014 mais que je n’ai vu que cette année

#1 Enemy Enemy de Denis Villeneuve (sorti en 2013). Un film complexe et fascinant. Ce réalisateur taille sa route vers le sommet de mon panthéon des réalisateurs, après Incendies qui m’avait filé une claque gigantesque, de celles qui laissent des traces de doigts rouges sur la joue encore plusieurs jours après que le mot Fin se soit inscrit sur l’écran.
Voir sur l’IMDB

#2 High High Fidelity de Stephen Frears (sorti en 2000). Un classic que je n’avais encore jamais vu. 113 minutes de bonheur, un John Cusack au top et un Jack Black presque maigre pour le même prix. Au niveau d’Almost Famous sorti la même année, c’est dire.
Voir sur l’IMDB

#3 Her Her de Spike Jonze (sorti en 2013). Un des films les plus touchant sur la solitude, l’amour et… les intelligences artificielles.
Voir sur l’IMDB

#4 Europa Europa Report de Sebastián Cordero (sorti en 2013). Un petit bijou de SF à côté duquel j’étais complètement passé lors de sa sortie. Tendu juste comme il faut et très réussi jusque dans son final un peu prévisible.
Voir sur l’IMDB

#5 Prophète Un prophète de Jacques Audiard (sorti en 2009). Un film solide, prenant et superbement porté par l’interprétation de Tahar Rahim.
Voir sur l’IMDB

#6 Mud Mud de Jeff Nichols (sorti en 2012). 2014 aura été pour moi l’année Matthew McConaughey . True DetectiveInterstellar et Mud. Mais comment a-t-on pu passer aussi longtemps à côté d’un tel tallent ?
Voir sur l’IMDB

#7 Soldier Soldaat van Oranje de Paul Verhoeven (sorti en 1977). Ce film de Paul Verhoeven tourné 10 ans avant RoboCop  est actuellement très difficile à trouver. Etonnant vu la vision très originale qu’il propose sur la 2e guerre mondiale (le point de vue des Pays-Bas). A signaler Rutger Hauer en rôle principal.
Voir sur l’IMDB

#8 Porte Heaven’s Gate de Michael Cimino (sorti en 1980). Le fameux film qui a coulé United Artists et pratiquement mis fin à la carrière de réalisateur de Michael Cimino est tout simplement excellent. Très long (216 minutes), mais excellent.
Voir sur l’IMDB

#9 Reds Reds de Warren Beatty (sorti en 1981). La fresque de Warren Beatty est un film à voir, ne serait-ce que pour admirer la beauté de Diane Keaton pendant trois heures.
Voir sur l’IMDB

#10 Buster_Keaton_-_One_Week__1920__-_YouTube One Week de Buster Keaton (sorti en 1920). Oui, ce film date de 1920. Oui. il est muet et en noir et blanc. Mais bon Dieu, quel rythme, quel humour, quels plans de génie et quelle modernité ! Je ne me souvient pas d’avoir autant rit en regardant un film depuis très très longtemps. A voir sur Youtube.
Voir sur l’IMDB

Ils auraient aussi pu figurer dans mon top 10: Inside Llewyn Davis (2013, parce qu’on ne fait pas la fine bouche devant un film des Frères Coen), Assaut (1976, le film de John Carpenter est indémodable. Une inspiration évidente pour Tarentino, de son propre aveux), Casque d’or (1952, Jacques Becker, Signoret et Reggiani. Intemporel), The Proposition (2005) et Rush (2013).

Voilà de quoi vous occuper, si vous cherchez quelques films à voir en ce début de 2015 et que vous en auriez loupé quelques uns.

Et si l’envie vous prend de partager votre top 2014, les commentaires sont là pour ça.

%d blogueurs aiment cette page :